Catégories Blog, Création d'entreprise, Espace Franchise

L’importance du financement de son projet de franchise


Si la franchise a le vent en poupe comme nous l’avons vu précédemment sur le blog, son financement reste un élément très important pour se lancer. En effet le candidat à la franchise doit avoir les fonds propres suffisants et disponibles pour espérer convaincre son franchiseur.  Les apports demandés sont de l’ordre de 37 % des besoins globaux.

Rencontrer les banquiers pour le financement de votre projet

Avant d’aller à la rencontre des banquiers, il est très important d’avoir préparé votre projet dans ses moindres détails et de maîtriser son sujet. Plus vous serez sûrs de vous, meilleure sera la qualité de l’entretien avec les banquiers. Car ces derniers seront plus sensibles à quelqu’un de sûr qu’à une personne qui doute.

Considérez dès le départ votre interlocuteur comme un futur partenaire potentiel. Ce dernier vous suivra et collaborera avec vous pendant de longues années. Soyez donc sincère lors de vos entretiens pour votre financement. Les banques, comme toutes les autres entreprises, ont besoin de clients et de préférence des clients sérieux et fiables. N’hésitez pas non plus à rencontrer plusieurs banques. Par plusieurs, entendez cinq ou six. Ne prenez aucune décision « à chaud » et prenez des notes durant le rendez-vous. Puis faites ensuite le point tranquillement chez vous et analysez le « pour et le contre ». Enfin, sélectionnez non pas un mais deux établissements bancaires.

L’heure du choix

Votre choix doit se baser sur plusieurs critères : les conditions, les avantages et les inconvénients. Mais, vous devez également tenir compte de la qualité des échanges avec vos différents interlocuteurs. C’est à dire définir avec lesquels vous seriez prêt à « partir en vacances ». Et seule votre sensibilité vous permettra de répondre à cette question.

Pourquoi ce conseil de choisir 2 banques ? Bien qu’il soit inutile de disposer de comptes bancaires dans tous les établissements de votre ville, il est en revanche utilise d’en avoir deux. Evidemment, il s’agira de 2 établissements différents évidemment. L’un vous permettra d’effectuer la majorité des opérations. Les contacts avec ce banquier seront d’ailleurs les plus fréquents. Le second servira de « banquier de secours ».

Ce dispositif présente plusieurs avantages. Outre le fait qu’aucun des deux ne connaît précisément votre position financière globale, l’un comme l’autre sont mis en situation concurrentielle. Le second essaiera de devenir votre premier banquier. A l’inverse ce dernier tentera de conserver « son leadership ».
Cette saine concurrence vous positionnera en situation plus confortable, notamment pour de futures négociations.

Points importants

L’investissement initial pour ouvrir une franchise inclut (la majorité du temps) :

– Un droit d’entrée dans le réseau de franchise
– Le coût relatif au projet de création ou reprise d’entreprise (étude de marché, conseil à un avocat…)
– L’achat ou la location du local
– Les éventuels travaux d’aménagement
– Les biens matériels (mobilier, informatique…)
– L’achat du stock de marchandises (commerce)
– Les besoins en personnel
– La trésorerie initiale

Pensez aussi qu’ouvrir une franchise, c’est créer son entreprise et en tant que tel, il est possible d’avoir recours aux aides à la création.